Rahan
content
content

Eternel Rahan

Paru le 23.04.2020
Focus Univers et Séries

Eternel Rahan

Qu’il affiche au compteur quelques millions d’années ou tout juste cinquante cette année, le fils de Craô poursuit sa course éternelle vers la tanière du Soleil chez l’éditeur du même nom.

Série

Pourquoi lire Rahan ?

Au tout début des années 1970, tout le monde mise sur la science-fiction, la technologie, les super pouvoirs et tous les gamins de France lisent les mêmes BD et ont les mêmes héros issus de cette déferlante de super héros. Un personnage lancé en 1969 dans Pif Gadget, va pourtant directement rivaliser avec eux.

Rahan, est le héros d’une préhistoire fantasmée, certes athlétique, mais dépourvu de capacités extraordinaires si ce n’est qu’il a un cerveau et il s’en sert ! Ses atouts principaux sont sa vivacité d’esprit et une insatiable curiosité qu’il va d’ailleurs communiquer à ses millions de lecteurs. Mais Rahan brille aussi par son courage, sa ténacité et ses autres qualités représentées par les dents du collier légué par Craô son père adoptif. Le fils des âges farouches va marquer pour toujours une génération entière de gamins pour lesquels il demeure l’un des principaux symboles de leur enfance. L’exemple à suivre.

Rahan

Rahan

Les dessins d'André Chéret (qui malheureusement vient de rejoindre le Territoire des ombres), réalistes, nerveux, fougueux, vont immédiatement séduire les lecteurs. Chéret dynamite ses pages avec des dessins partant à la coupe et jouant avec des déformations anatomiques outrées, du jamais vu auparavant ! Le lecteur est scotché, littéralement plongé dans l’action aux côtés de son héros !

Lire l'histoire de la jeunesse de Rahan

Les scénarios de Roger Lécureux contribuent également pour beaucoup au succès du personnage. Le monde de Rahan est sombre, effrayant, dangereux, semé d’embûches. Le Fils de Craô est sans cesse confronté à l’obscurantisme, à la violence, à la méfiance, à la peur. Mais s’il sait se battre efficacement et s’il ne tourne jamais le dos aux dangers, Rahan est avant tout un humaniste, un visionnaire, un pacifiste.

Rahan c’est un état d’esprit : la quête de la connaissance, la soif de découverte, la personnification de la liberté. Il voyage seul, sans entraves, sans contraintes, dans un monde farouche où tout reste à découvrir.

Rahan

Rahan

Pour tout cela, celui que l’on surnomme Cheveux de feu demeure l’un des personnages les plus populaires de notre riche bande dessinée nationale. Et il le restera pour très longtemps encore.

Rendons alors hommage à Roger Lécureux et André Chéret, ces faiseurs de rêves fort justement placés au pinacle des meilleurs représentants de la BD populaire.

Prenez votre coutelas. Faites-le tourner et suivez, comme Rahan, la direction qu’il vous indique. Raaaahhhhh !!!

En savoir plus sur l'édition intégrale de Rahan

En résumé, 3 bonnes raisons de (re)lire Rahan

  • Les valeurs humaines universelles qui sont véhiculées dans les pages de Rahan, comme la transmission du savoir, la fraternité, la liberté, le respect de la nature, restent toujours d’actualité.
  • Le coup de crayon d’André Chéret est incroyablement novateur et bourré d’énergie. Rahan sort des cases, nous écrase de sa silhouette à contre jour dans un premier plan qui sert de cadre à l’action, vignettes sans bord de case, séquences cinématographiques et couleurs narratives, une leçon à chaque page.
  • Rahan n’est pas un personnage figé. Il ne cesse d’évoluer tout au long de ses aventures. Nous avons pu assister à son enfance, son mariage, la naissance de son premier né et même à sa mort…
Rahan